Rechercher

C’est l’histoire d’un retrait d’un stérilet en cuivre toute seule ... et bien plus que cela ...

Mon corps est mon temple



Les quelques lignes que vous vous apprêtez à lire sont très intimes...



Si je franchis cette porte avec vous aujourd’hui c’est parce que je suis persuadé qu’il faut des exemples, qu’il faut parfois avoir du courage et de la force pour plusieurs pour parler de sujets qui sont considérés comme tabous... et qu’il est primordial de les rendre normaux et sains car ils le sont !


Parce que j’ai envie que les femmes retrouvent leurs forces, leurs puissances, qu’elles aient le choix de faire un vrai choix pour leurs contraceptions,pour leur sexualités, pour leurs maternités, pour leurs corps.


Parce que j’ai envie de dire aux femmes qu’elles vont probablement devoir tout (ré)apprendre, tout guérir, comprendre les maux de leurs lignées, de leurs mères, de leurs grand-mères qui ont vécu des contraceptions et des sexualités bridés, qui n’ont peut-être jamais été libre de parler de leurs corps, de comprendre qu’elles étaient femmes et qui ont elles mêmes transmis à leurs filles peu de choses sur leurs vulves, sur leurs sangs, sur leurs force de Vie.


Parce que j’ai envie qu’on arrête d’infantiliser les femmes en les déconnectant de leurs sensations, en pensant savoir mieux qu’elles se qu’elles ressentent.


Je vais maintenant vous parler de mon choix personnel de contraception et je tiens à rappeler à chacune qu’elle est libre de choisir sa contraception en conscience de ce qui est bon pour elle et que mon rôle n’est pas de conseiller un moyen contraceptif ou un autre. J’ai juste à cœur de partager avec vous mon expérience.


Les informations sont essentielles !


Chacune mérite de savoir et de connaître les impacts qu’une pilule contraceptive, qu’un stérilet hormonal ou qu’un stérilet en cuivre ou autre peut avoir sur son corps à plus ou moins long terme.

J’en viens à mon expérience du jour... ça fait plusieurs mois que mon stérilet en cuivre ne me convient plus ... (quand j’ai écrit cuivre le correcteur m’a mis fuite c’est exactement ça mon stérilet en fuite) cette entrave que je ne supportais plus, ce corps étranger dans mon corps.

Ça fait plusieurs mois que je me questionne sur cette « sécurité » qui m’empêche de tomber enceinte... mais cette sécurité qui m’empêche de vivre pleinement mon vrai cycle menstruel.


Partagée entre exaltation et peur... je commence à beaucoup lire puis à me former sur une méthode de contraception que je ne connaissais pas et dont on a peu d’informations :

La symptothermie (méthode de contraception naturelle qui consiste à faire différentes observations jour après jour pour cibler sa période fertile (prise de température, observation de la glaire cervicale et du col de l’utérus etc..)

Je suis totalement conquise par cette méthode qu’il faut certes prendre un peu en main, mais qui m’a vraiment permis de me reconnecter à mon corps, de m’observer, de m’explorer et de trouver un moyen d’être dans la justesse corps/esprit dont j’avais besoin.

J’ai pris la décision d’essayer de retirer mon stérilet en cuivre seule... tout un symbole pour moi... me faire confiance, me prouver et vous prouver qu’on est capable de faire beaucoup de choses par nous même, qu’on nous impose beaucoup trop de barrières pour nos corps et qu’il est tant d’oser les franchir si on le souhaite !

J’ai décidé de vous mettre plusieurs images de ce retrait... dont une qui va peut-être vous paraître choquante, déplacée, sale ou que sais-je ...


Si c’était le cas j’aimerai simplement vous inviter à vous poser ces quelques questions :

Quel est mon rapport à mon corps ? À ma féminité ?


Comment je perçois mon sang ?


Comment m’a t-on transmis mes premières règles ? A-t-on pris le temps de le faire dans l’amour ? Est-ce que j’ai pu comprendre, poser des questions, être entendue dans cette étape importante de ma vie ?


J’ai fais le choix de vous la poster car cette photo représente la réalité, une réalité dont on a pas de représentation ou très peu...


Elle est pour moi une image de révolution car il est temps que nous apprenions que notre corps est précieux, que notre féminin est précieux, que notre sang est notre sève, qu’il est synonyme de vie, de force, de fluidité...

Il est temps de changer les choses et j’aime à croire que j’ai ma pierre à apporter à cet édifice immense à reconstruire pour les femmes... pour moi... pour les générations à venir... pour qu’elles se libèrent et qu’elles aient pleinement accès à leurs potentiels infinis.

Ce que j’ai envie de vous dire par ces mots... c’est qu’on a le choix de guérir, d’apprendre, d’avoir une autre compréhension de notre sexe, de notre sensibilité, de notre sexualité, de notre vision de nous même. Qu’on à le choix de se ré approprier son corps.

Je me sens fière et libre d’avoir retiré mon stérilet seule je vais m’accompagner de diverses plantes et d’amour pour que cette transition se fasse en douceur et que l’inflammation se résorbe comme il se doit


Merci d’avoir pris le temps de me lire .





20 vues

Posts récents

Voir tout

Vous n'aviez pas le droit

Extrait de mon post-partum Non, vous n’aviez pas le droit de m’imposer votre présence alors que je ne vous l’avez pas demandé... Pas le droit d’envahir ma chambre de maternité juste après avoir vécu q

0670327591

©2019 by Féemilune. Proudly created with Wix.com